L'impudeur du complément circonstanciel de temps




A priori les mantes religieuses dévorent leur partenaire une fois fécondée. De même que les couples de chats combattent après le coït.
Après des siècles et des siècles de fidélité, l’espèce humaine semble en passe de revenir à cette sorte de primitivisme consistant à se jeter les pires horreurs après s’être tant aimés.

Je ne doute pas qu’un jour, on se mettra sur la gueule, on se détestera et nos discours seront ponctués de mots porteurs de haine là où il n’y avait que des silences qui en disaient bien plus long que tous les mots d’amour.

En attendant que ce moment arrive.
Je voulais juste te dire…