Gauloiseries

Puisqu’il paraît que la cigarette atteint le point culminant du banissement en étant éjectée des lieux publics hexagonaux (tout le monde aura noté que j’ai évité la blague gauloise ! Ahahaha !), un petit billet sur la clope puisque je suis bien forcée de l’admettre, bien que fumeuse “occasionnelle”, je n’ai jamais au grand jamais, depuis que j’ai commencé- raté l’occasion de m’en griller une.

Que tout le monde se rassure, le banissement en terre britannique est pour bientôt puisque c’est pour le 1er juillet… Le ministère de la santé et de la cirrhose a quand même eu la généreuse pensée d’attendre les beaux jours pour demander aux fumeurs d’aller dehors… Let’s be polite, my dear…

Je ne vais pas dire que cela me fait sauter de joie et je serais d’ailleurs curieuse de savoir si effectivement cela va inciter les gens à arrêter de fumer pour de vrai. Parce que je dois bien l’admettre, on peut bien me demander si je compte arrêter, je n’en n’ai pas la moindre idée… J’ai du commencer il y a bientôt 9 ans maintenant (et oui j’en avais 17 et je dois dire que j’étais relativement à la bourre par rapport à tous mes petits camarades) et j’avoue ne jamais avoir sérieusement penser à arrêter… Ceci dit, bien qu’il m’en coûte toujours en fin de repas au resto avec papa et maman de ne pas pouvoir m’en griller une avec mon café (papa ayant arrêté il y a plus de 30 ans), j’apprécie tout de même grandement les zones non fumeurs d’où l’on peut sortir sans avoir à se dire que nos sappes sont bonnes à laver (je sais, c’est désespéremment pragmatique, mais je déteste vraiment avoir à laver mes affaires, même les mettre dans la machine m’en coûte). Donc du coup, j’attends vos retours camarades pour savoir en avant-première ce que ça change à votre consommation de ne plus pouvoir accompagné votre demi d’une petite blonde

“Quand on allume une cigarette sur un quai de métro ou en attendant un bus, il arrive.” - Loi de Murphy